Réaliser un attrape-rêves déco

L’attrape-rêves ou bien le « dreamcatcher » en anglais, a pour origine un peuple indien d’Amérique, les ojibwé. Ce sont eux qui ont eu l’idée de le fabriquer juste pour les vendre aux touristes, pendant les années 60. Cet objet a pour but de piéger les rêves, les mauvais bien sûr ! Selon les croyances aussi, il protège aussi les gens des ondes négatives et canalisent les émotions positives. On aime être entouré des attrapes-rêves. Mais comment réaliser cette chose qui nous inspire et qui nous sert aussi de décoration ? Dans ce tuto, on vous guide pour sa réalisation.

Les fournitures nécessaires pour la fabrication d’un attrape-rêves

Pour la fabrication d’un attrape-rêves, il faut avoir certaines fournitures : le support, des cordes, des perles, …. L’essentiel et l’élément fondamental est le cerceau, sans quoi, on ne peut jamais faire un attrape-rêve. Il est originairement en saule, mais il est plus courant de se procurer celui en métal, en bambou, ou en d’autres matières. Pour le cœur de l’araignée, on aura besoin d’une grosse perle.

Ensuite, le fil de l’attrape-rêves, il peut être en laine, en coton. Mais on peut aussi utiliser des cuirs, un daim, ou bien du fil à broder. Aussi, on peut juste utiliser une cordelette en papier. On a aussi besoin d’un ruban en satin, en tissu, en soie ou en dentelle. Il existe sous plusieurs motifs, de toutes les couleurs, et de toutes les largeurs. On peut même utiliser du ruban adhésif.

Pour les plumes de l’attrape-rêves, on a le choix sur les plumes synthétiques et celles naturelles. Pour les synthétiques, on en trouve dans tous les magasins, par contre, pour les naturelles on en trouve au parc, dans la forêt ou dans un endroit fréquenté par les oiseaux. Les perles sont nécessaires, on a le choix sur différentes formes : ovale, ronde, triangle, en céramique ou en bois. On peut aussi utiliser des coquillages. Et enfin, on aura besoin de colle.

Les étapes de réalisation de l’attrape-rêve

Pour la réalisation des attrapes-rêves, on a distingué 3 étapes : la fabrication du cerceau, le tissage, la pose des rubans et des différents accessoires. Première étape, faire le cerceau. Pour fabriquer le cerceau de l’attrape-rêve, il suffit d’enrouler autour du cercle en métal ou en bois le ruban préalablement choisis. Il faut prendre un morceau de ruban assez long pour pouvoir couvrir tout le cerceau. Quand tout sera terminé, n’oubliez pas de nouer les deux extrémités du ruban. On peut laisser le cerceau au naturel s’il est en bois.  

Deuxième étape, le tissage d’une toile d’araignée. Pour cela, on prend une bonne longueur de laine ou de fil à broder, une longueur qui vous permettra de faire le style que vous voulez. Nouer une extrémité au cerceau. A partir de cela, passer le fil au-dessus du cercle, puis en dessous, puis dans la boucle. Vous pouvez inventer votre propre style, et n’oubliez pas de le décorer avec des perles et des coquillages.

Enfin la troisième étape, finalisez votre attrape-rêve par la pose des plumes et les restes des accessoires.

Crédit photo : viversum.fr