Quel type de chauffage solaire

Capable d’alimenter les deux systèmes de chauffage à basse et haute température, ce type de chauffage solaire utilise pour sa part les calories transmises par la chaleur solaire pour les transférer au chauffage de l’habitation. Capable d’élever considérablement la température d’un grand volume d’eau, le chauffage solaire peut être utilisé comme appoint en relève d’une chaudière pour le chauffage à haute température ou comme système principal d’un chauffage à basse température. La captation des calories du chauffage solaire se fait grâce à deux réseaux de liquide caloporteurs.

Le réseau primaire est principalement constitué par des panneaux solaires à tubes dans lesquels circule du glycol. Chauffé par la lumière solaire récupérée en toiture par les panneaux, le glycol est acheminé vers l’échangeur par l’intermédiaire d’une pompe de régulation. L’échangeur de température transfère les calories du glycol chauffé au réseau de chauffage de la maison et éventuellement au ballon d’eau chaude sanitaire. Utilisé seul, le chauffage solaire est un système à haute température alors qu’utilisé en relève de chaudière, le solaire peut être combiné à n’importe lequel des deux systèmes.

A l’heure actuelle, sous nos latitudes (voir le FFB), le chauffage solaire n’est utilisable qu’en relève de chaudière ou en bâtiment BBC (Bâtiment Basse Consommation) avec l’appoint d’un autre système indépendant. Le système indépendant non couplé à un chauffage solaire peut être un poêle, une cheminée ou un poêle-cheminée non relié à l’installation de chauffage existante (voir aussi le site de l’APPER). Le principal avantage du chauffage solaire est sa capacité à produire d’énormes quantités d’eau chaude à moindre coût et parfois plus que nécessaire. La plupart du temps, les systèmes de chauffage solaire nécessitent de pouvoir être déchargés d’une partie de la production d’eau chaude afin d’éviter les excès de température. Souvent, l’excès de production d’eau chaude des systèmes de chauffage solaire est utilisé pour chauffer l’eau d’une piscine.

L’utilisation du chauffage solaire a pris un nouvel essor avec la culture en serre qui réclame de grandes quantités d’eau très chaude sur de grandes surfaces. Combinant de grandes surfaces de capteurs solaires avec de grandes surfaces de culture, le chauffage des serres par système solaire est un moyen économique et respectueux de l’environnement entrant totalement dans l’idéal des cultures bios. Souvent un peu trop volumineux pour être utilisé tel quel dans les résidences individuelles, le chauffage solaire se cantonne principalement à la fourniture d’eau chaude sanitaire et à la relève de chaudières dans la moitié sud de la France et de l’Europe.