Les différents styles de chauffage

Suite de notre dossier “type de chauffage, quel chauffage choisir” Le chauffage électrique Tout d’abord, le chauffage électrique est avantageux car l’investissement de départ est moindre et il également très simple à installer. Il permet un confort de vie et une facilité d’utilisation (contrairement au chauffage au bois par exemple) évidents.

Si votre habitation est bien isolée thermiquement, la rentabilité de ce système de chauffage sera d’autant plus importante. Toutefois, vos factures d’électricité risquent d’être assez élevées car pour la même quantité de chaleur produite, les appareils électriques consomment plus. le chauffage au bois Ce type de chauffage, permet d’améliorer ou de maintenir une certaine chaleur dans votre habitation, grâce au bois. Ce système est très avantageux car il permet de faire des économies d’argent non négligeables. De plus, le bois est une source d’énergie qui ne libère pas d’émissions de Co², c’est donc un combustible non polluant.

Pourtant, contrairement au chauffage au gaz ou au chauffage électrique par exemple, le chauffage au bois demande beaucoup plus d’attention car pour maintenir une certaine chaleur dans votre habitat, il faut recharger votre chaudière, avec du bois, de manière assez régulière (toutes les 3-4 heures environ). Il sera également indispensable d’acheter au départ, une chaudière à bois qui pourra vous couter entre 4 à 10.000 euros (sans prendre en compte l’aide financière de l’état sous forme de crédit d’impôt pouvant réduire votre investissement initial de 50%).

En résumé, le chauffage au bois offre une solution économique et écologique très intéressante, mais demande une attention régulière. Le chauffage au gaz naturel Pour pouvoir profiter du chauffage au gaz naturel, il faut acheter une chaudière à gaz (qui vous coutera entre 2 et 6000 euros pour une surface de 100m²), et des radiateurs que vous placerez dans les différentes pièces de votre habitation (l’achat des radiateurs vous coutera environ 2500 euros, voire plus). En matière de résultats au niveau du confort, ceux obtenus grâce à ce système de chauffage, sont plutôt satisfaisants. De plus, le cout du gaz naturel, est moins important que celui du fioul ou de l’électricité par exemple.

Même si le bois reste le combustible le moins cher sur le marché, le prix du gaz naturel est tout à fait abordable. Les principaux inconvénients du gaz naturel résident dans le fait que celui-ci libère du CO² dans l’atmosphère, et qu’il existe des risques d’accidents domestiques plus importants avec ce type de chauffage (explosion par exemple). Le chauffage au fioul Le chauffage au fioul, est un système qui nécessite un investissement initial très important, plus important que celui du gaz naturel par exemple. En effet, pour commencer il faut acheter une chaudière à fioul, qui en général coute plus de 5000 euros, et se procurer également une cuve de stockage pour le fioul. Puis, il faudra réapprovisionner votre cuve de stockage régulièrement. Le cout du fioul, est assez élevé et dépend directement du prix du pétrole, qui peut augmenter très rapidement. De plus, même si cette source d’énergie permet de chauffer votre habitation rapidement et efficacement, elle reste malgré tout très polluante et libère du CO² de manière importante.

Une pensée sur “Les différents styles de chauffage

  • 21 décembre 2016 à 16 h 27 min
    Permalink

    Votre maison n’est pas équipée avec un matériel de climatisation, et au milieu de l’été, vous souhaitez la pose d’un climatiseur. alors voilà
    Ce qu’il faut prendre en considération lors de l’installation de climatiseurs dans votre fenêtre
    • Mesurer la zone qui doit être refroidie et calculer quelle unité de taille, vous aurez besoin
    • Choisissez la fenêtre dans laquelle vous allez installer des unités de climatisation dans
    • S’assurez que les unités de climatisation seront adaptés dans les fenêtres que vous avez sélectionnées
    • Installez le montage qui accompagne l’appareil
    • Lors de l’installation de climatiseurs dans votre fenêtre de s’assurer que les supports sont sûrs et sécuritaires
    • Positionner le climatiseur dans l’ouverture de la fenêtre et fixez-le aux supports de montage
    • Fenêtre inférieure vers le haut de l’unité
    • Retirer les extensions sur l’unité et les attacher à l’encadrement de fenêtre
    • Sceller les lacunes avec Mousse
    • Fixer le tuyau de vidange à l’extérieur de l’unité
    • Installation des unités de climatisation peuvent nécessiter de farinage autour de l’extérieur
    Une fois que vous avez terminé l’installation de climatiseurs dans toutes les fenêtres, branchez-les et profiter.

Commentaires fermés.