Purification des eaux usées

L’eau provenant de nos activités domestiques et industrielles et très chargée en polluants. Elle doit subir un traitement au fond pour la rendre d’une qualité acceptable est pourrait être rejetée dans la nature.

Processus de traitement des eaux usées

La première phase du traitement des eaux usées comprend notamment un prétraitement des liquides. Les eaux usées passent à travers deux grilles successives servant de filtres. L’objectif est d’éliminer les corps étrangers comme le plastique et les détritus divers.

Ils pourraient endommager l’infrastructure et les pompes. Les déchets retenus dans ces grilles sont alors extraits et évacués.

Après être débarrassée de ces objets encombrants, l’eau subit un autre prétraitement, celui qui consiste à extraire le sable, les huiles et les graisses. Ces éléments peuvent eux aussi endommager les équipements des stations d’épuration.

C’est alors que commence le traitement de l’eau à proprement parler. Les eaux usées sont dirigées vers les bassins de décantation primaires. Le principe est extrêmement simple. Lorsque l’eau est au repos, les particules plus grandes qu’un cinquième de millimètre coulent vers le fond sous l’effet de la gravité.

On se débarrasse régulièrement des déchets dans le fond et l’eau claire à la surface est récupérée pour être envoyée vers les autres étapes du processus.

Après avoir quitté les bassins de décantation primaires, les eaux en cours de traitement arrivent dans la chambre de répartition. Elle sert de zone d’aiguillage et envoie l’eau vers le réacteur biologique. C’est dans ce réacteur que la pollution est proprement à parler est attaquée.

Il est qualifié de biologique car ce sont des microorganismes et plus précisément des bactéries qui se chargent d’éliminer la pollution organique provenant des composés carbonés, azotés et riches en phosphore.

Après ce bain de boue purifiant, l’eau traitée retourne en terrain connu. Une nouvelle série de bassins secondaires. Le principe est similaire à celui de la décantation primaire. On sépare l’eau purifiée de la boue activée.

Activités annexes au traitement des eaux

Il n’y a pas que l’eau qui est traités dans les stations d’épuration. Un ingénieux système de désodorisation doit être mis en place pour faire en sorte que l’ère autour de la station ne sentent pas les égouts.

Ce système garantit donc un environnement agréable pour les employés de la station ainsi que pour les riverains.

L’eau purifiée est suffisamment propre pour être renvoyée en milieu naturel ou elle pourrait être destinée à l’irrigation des golfs.

Pour répondre à des critères plus sévères l’eau pourrait être renvoyée à un troisième traitement pour éliminer les matières qui restent en suspension.