Portail coulissant ou battant : que choisir ?

La pose d’un portail doit tenir compte de certains critères comme l’espace disponible, le type de terrain qui accueille l’installation, le rendu esthétique recherché, l’efficacité dudit portail, etc. Coulissant ou battant, le choix d’un portail ne devra pas se faire à la légère. Voici d’ailleurs quelques conseils qui devraient aider à la prise de décision.

Portail coulissant et battant : quelles différences ?

Opter pour un portail battant est un choix bien judicieux si l’on sait qu’il promet de nombreux avantages, aussi bien du point de vue de l’esthétique que de la praticité. Selon leur type de fixation aux piliers (en applique ou en tableau), il se peut que les deux vantaux puissent s’ouvrir à un angle de 90° à 180°. Les vantaux devront également toujours s’ouvrir vers l’intérieur, car la loi interdit le l’ouverture des vantaux sur la voie publique. Il est par ailleurs important de repenser à la configuration du terrain qui va accueillir le portail avant de se lancer. Si le terrain n’est pas adapté à la pose du portail alors, il faudra reculer le portail jusqu’à ce que les vantaux puissent s’ouvrir vers l’extérieur. Le portail coulissant pour sa part ne se compose que d’un seul vantail monté sur un rail. À préférer pour les petits espaces et les terrains difficiles, ce type d’ouverture permet de disposer d’un portail automatisé comme ceux de la marque faac à moindre coût.

Pour quel type de portail choisir?

Le portail à battant et le portail coulissant ont chacun leurs avantages et le choix devra tenir compte de divers critères, notamment la configuration du terrain qui accueille l’installation, la clôture existante, la configuration de la maison, le style de la façade de la propriété, le type de motorisation souhaité, etc. Si le terrain est plat alors, il vaut mieux opter pour un portail coulissant. Il faudra cependant qu’il y ait un espace qui soit égal à la longueur totale du portail des deux côtés des piliers. Cela évitera en effet que les portails ne puissent pas s’ouvrir au maximum. La pose d’un portail battant est quant à elle, conseillée si l’espace entre le portail et la maison ou la porte de garage ne correspond qu’à la largeur d’un battant de portail.

Si la rue est en pente alors, les deux types de portails pourront être installés. Pour assurer une ouverture optimale du portail, il faudra revoir l’entrée de la maison afin que le sol soit bien aligné et puisse ainsi accueillir le portail motorisé. Il faudra également se pencher sur l’espace disponible afin de pouvoir plus facilement choisir entre le portail battant et coulissant. Pour ceux dont l’allée est en pente, le portail coulissant est tout particulièrement à retenir, car le portail battant ne peut être installé que si la pente descend vers l’intérieur, et ce, depuis le portail. De cette manière, l’ouverture des battants se fera vers l’intérieur. Si la pente monte toutefois vers l’intérieur du portail alors, il sera impossible d’installer un portail à battant, car les vantaux ne pourront même pas s’ouvrir.

C’est donc en fonction de la configuration de votre terrain que le choix de votre portail pourra se faire. En cas de configuration encore plus complexe, un professionnel pourra vous apporter son expertise et une solution sur mesure.