Les différents matériaux pour l’encadrement des fenêtres

Si vous recherchez où investir pour réduire la déperdition d’énergie dans votre logement, l’isolation des fenêtres est un élément incontournable. On estime en effet qu’il y a jusqu’à 20% d’énergie qui est perdue à cause d’une mauvaise isolation thermique des fenêtres. Or, la menuiserie reste souvent le point faible des fenêtres qui, malgré un vitrage efficace, laissent passer une grande quantité de chaleur. Pour améliorer cette isolation, vous pouvez donc commencer par vous pencher sur les matériaux qui constituent le châssis. Dans cet article, nous vous présentons les caractéristiques des différents matériaux afin de vous aider à choisir entre eux.

Le bois

Le bois est un très bon isolant, à la fois d’un point de vue thermique et acoustique. C’est un matériau noble, naturel et renouvelable, qui donne beaucoup de charme à un logement. Il est résistant au passage du temps lorsqu’il est bien entretenu. Il est également traité pour résister aux éléments et aux parasites. En cas de problèmes, l’encadrement peut être restauré, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin de le remplacer entièrement.

En revanche c’est l’un des matériaux les plus coûteux. Comptez entre 200 et 800 euros pour une fenêtre de taille standard. Il faut ajouter à cela le montant de l’entretien. Il faudra en effet le peindre ou le vernir tous les dix ans. Une charge de travail supplémentaire dont les autres matériaux n’ont pas besoin. Enfin, même si le matériau en lui-même est très naturel, les produits utilisés pour le traiter sont d’origine chimique et peu respectueux de l’environnement. Si on accepte toutes ces contraintes, le bois est un matériau qui rend les logements plus chaleureux tout en étant d’une grande efficacité pour lutter contre la déperdition d’énergie.

Le PVC

Ce matériau est le meilleur isolant thermique et contrairement au bois, il ne nécessite quasiment pas d’entretien. C’est également un matériau très résistant qui peut tenir en moyenne entre 30 et 40 ans. Il ne se déforme pas et est le type d’encadrement le moins cher du marché avec un prix compris entre 120 et 500 euros. C’est, de plus, un matériau bien souvent recyclé qui a donc un impact plutôt faible sur l’environnement.

Les deux seuls inconvénients de ce type de châssis sont l’usure de ses couleurs et son usage limité. En effet, il arrive que certaines couleurs passent avec le temps et il vaudra mieux pour vous que vous preniez un modèle blanc. Si vous avez de grandes fenêtres ou de grandes baies vitrées, ce matériau est inadapté. Hormis ces éléments, vous avez tout intérêt à vous équiper de montants de fenêtres en PVC leur excellent rapport qualité/prix.

L’aluminium

Les derniers modèles en aluminium sont bien plus performants que les anciens. Ils restent cependant inférieurs enmatière d’isolation par rapport aux deux matériaux précédents. L’aluminium est à la fois léger et résistant, en faisant un des constituants tout désigné pour les baies vitrées. Il est aussi recyclable et ne nécessite pas du tout d’entretien.

L’aluminium est néanmoins assez coûteux, entre 350 et 600 euros pour une fenêtre standard, avec la moins bonne isolation thermique de tous les matériaux présentés ici.

Le mixte bois-aluminium

Le bois et l’aluminium présentent des caractéristiques complémentaires. L’isolation thermique est la même que celle du bois et l’isolation acoustique est la meilleure de tous les matériaux énoncés. Grâce à l’aluminium, il n’est pas nécessaire d’entretenir le bois, faisant de ce matériau le plus pratique et le plus résistant puisqu’il a une durée de vie moyenne d’environ 50 ans. Il n’y a pas besoin d’avoir recours à des produits chimiques et tous les matériaux sont respectueux de l’environnement. En plus, grâce à la finesse du montant, davantage de lumière pourra rentrer dans votre logement.

Le seul inconvénient de ce type d’encadrement est son prix, c’est le plus cher de tous les montants !

Si vous avez la moindre question supplémentaire sur vos fenêtres n’hésitez pas à faire appel à un menuisier.

Associez un bon vitrage

Enfin, précisons que si vous prenez des menuiseries performantes en matière d’isolation, il serait dommage de les associer avec des vitrages peu isolants. En effet, une telle installation vous isolerait au final mal du froid. De la même façon, des vitrages très performants et des menuiseries ayant une mauvaise isolation ne serait pas optimal. Pour vous faire conseiller sur le vitrage adapté, vous pouvez alors vous tourner vers un vitrier qualifié. Grâce à sa connaissance dans le domaine, il pourra vous orienter vers le vitrage adapté à vos besoins. Pour information, vous avez plusieurs possibilités si vous voulez un vitrage performant. Par exemple, vous pouvez installer un double vitrage à isolation renforcée ou VIR. Vous pouvez également opter pour un double vitrage à gaz argon ou crypton. Et si vous avez un budget plus restreint, un double vitrage classique offrira déjà de belles performances.