Se baigner à Paris : pourquoi les piscines privées ?

Malgré de nombreux équipements, il n’est pas si facile que cela de nager à Paris, à moins bien évidemment que cela ne signifie pour vous barboter. Dans le cas contraire, les piscines privées se positionnent comme une alternative fort intéressante.

Etat des lieux des piscines sur Paris

La brasse indienne, le crawl, le dos crawlé, la brasse papillon, le trudgeon, l’over arm side stroke, la godille, autant de techniques de nage plus ou moins connues qui ne se résument pas à patauger comme un animal dans l’eau. Et pourtant, dans la capitale française, nager peut se révéler plus complexe que l’on ne pourrait le soupçonner. Dans la Seine, ce n’est même pas la peine d’y penser.

Sur les bords du fleuve parisien, il n’y a aucun bassin si ce n’est la piscine flottante Joséphine Baker. Malheureusement, celle-ci est souvent bondée, et l’eau un peu juste en température.

L’ensemble des piscines gérées par la municipalité n’offre des prestations guère plus convaincantes dans l’année. Entre les horaires parfois changeants ou réservés aux innombrables groupes scolaires, les créneaux pour y accéder ne sont finalement pas tellement importants. Résultat, dès que le soleil pointe le bout de son nez ou que les températures grimpent, les Parisiens s’y précipitent. Impossible donc de pouvoir y faire quelques longueurs tranquillement.

La seule piscine qui permette la pratique réelle de la natation est la Georges Hermant, dans le 19ème arrondissement. Mais pas de chance, cette structure est actuellement en travaux et ne peut donc accueillir de public.

Pourquoi une piscine privée ?

Malgré un grand nombre d’équipements dans la Ville Lumière, l’offre est toujours insuffisante. C’est pourquoi, de plus en plus de particuliers font le choix d’une piscine privée à Paris qui offre un rapport qualité/prestations imbattable.

Les établissements les mieux dotés proposent en un même lieu un vaste choix d’équipements. On y trouve en général un bassin d’une grande longueur, couvert en saison froide et de plein air dès que les températures remontent, et qui permet de réellement pratiquer une nage sportive. A cela s’ajoute un ou plusieurs bassins entièrement dédiés aux loisirs, souvent une piscine à vagues et une seconde intégralement dédiée aux enfants pour qu’ils puissent jouer en toute sécurité.En outre, ces prestations sont généralement complétées par d’autres types spa, jacuzzi ou aquagym.

Enfin, cela peut paraître anodin, mais faire le choix d’une piscine privée à Paris, c’est également choisir des lieux systématiquement surveillés par des maîtres-nageurs qualifiés.