Voyage et fauteuil roulant sont bien compatibles !

Tout le monde a droit aux voyages et aux vacances. Votre handicap ne doit pas vous empêcher de réaliser vos envies de dépaysement et de découverte. Voyager en fauteuil roulant peut s’apparenter à un parcours du combattant. Mais avec une bonne organisation, il ne s’agit pas d’un rêve inaccessible.

Trouver un hébergement accessible aux personnes handicapées

De nombreux établissements touristiques sont aménagés de façon à pouvoir accueillir les hôtes ayant un handicap moteur. En France, quelle que soit la destination que vous choisissez, vous trouverez des établissements avec le label «Tourisme et Handicap ». Ce dernier a été créé notamment en vue de permettre aux personnes handicapées de profiter des voyages et des vacances comme tout le monde. Ce label permet à ce type de clientèle de bénéficier d’une information fiable concernant l’accessibilité des divers sites touristiques. Tout prestataire touristique (restaurateur, propriétaire d’hôtels, de gîtes, de résidence de tourisme…) désirant s’adresser aux personnes handicapées peut par ailleurs entreprendre les démarches pour l’obtention de ce label. Cela leur apportera un avantage concurrentiel. Il vous suffit alors de trouver un hébergement situé dans votre lieu de villégiature et bénéficiant de ce label.

Comment voyager ?

Rassurez-vous, les modes de transports s’adaptent de plus en plus aux besoins des personnes en fauteuil roulant. Si vous prenez le train, vous pouvez indiquer lors de votre réservation votre situation. Vous bénéficierez ainsi d’un service d’accompagnement jusqu’au train, au départ et également à l’arrivée. Si vous voyagez seul, des services payants vous permettent de bénéficier d’un accompagnateur durant le voyage et lors de la descente du train, jusqu’à votre lieu d’hébergement. Pour voyager, un fauteuil roulant électrique léger et pliable comme ceux que proposent le magasin Acekare serait plus pratique. Vous n’aurez pas de difficultés à l’emmener avec vous. Il vous suffit de le plier et de le déplier. Attention toutefois si vous prenez l’avion. Il vous faut contacter votre compagnie aérienne avant de réserver vos billets pour savoir les conditions de transports des fauteuils roulants. En général, il n’y a aucune restriction pour les fauteuils roulants manuels. En revanche, pour les modèles électriques, les batteries liquides sont dans la plupart des cas interdites. N’hésitez pas ensuite, durant la réservation, à demander un service d’assistance adapté à votre situation lors du jour du départ.