Quand faut-il procéder au remplacement de sa chaudière ?

L’achat d’une nouvelle chaudière constitue un investissement important, c’est pour cela que beaucoup de foyers ne pensent pas à renouveler leur équipement avant que ce dernier ne tombe pas définitivement en panne. Cependant, il faut noter que les nouvelles générations de chaudière permettent d’économiser jusqu’à 35% de consommation énergétique, ce qui est parfait pour amortir le coût de l’investissement initial. Qui plus, est le remplacement d’une vieille chaudière par des modèles beaucoup plus performantes permettent de bénéficier d’une réduction sur les impôts. Alors, si vous vous demandez quand faudra-t-il remplacer votre chaudière, voici quelques réponses à ce sujet.

La chaudière à plus de 15 ou 20 ans

Un modèle de chaudière qui date de plus de 20 ans peut consommer plus d’énergie que les modèles nouvelles générations. Ainsi, en investissant dans l’achat d’un équipement performant et moderne, vous réduisez votre consommation énergétique. En effet, une chaudière à basse température ou à condensation vous permettra d’économiser sur votre facture à la fin du mois, mais aussi, sur le rejet de polluants émanant de votre appareil dans l’environnement. Il est à noter que les modèles de chaudières à condensation répondent aux exigences européennes au sujet du rendement, et cela depuis 2015. Cela permettra également d’apporter un plus sur votre bien immobilier si vous envisagez de le mettre en vente ou en location un peu plus tard. Du coup, si vous souhaitez profiter des avantages financiers et écologiques émanant des nouveaux modèles de chaudières, pensez à remplacer le vôtre.

Les besoins énergétiques des occupants

Dans le cas où vous avez effectué des travaux de rénovation visant à rendre votre logement beaucoup moins énergivore, tels que l’installation de nouvelles isolations, la construction d’un pignon mitoyen, la mise en place d’un mur de séparation pour réduire l’espace que vous occupez ou encore le contraire, sachez que cela engendre des changements au niveau de vos besoins énergétiques. Dans ce cas, vous devrez prendre en compte la puissance de la chaudière qui s’adaptera le plus à votre situation. D’où l’importance de vérifier vos besoins actuels et de les adapter en redimensionnant votre nouvelle chaudière.

Le non respect des normes régissant la consommation énergétique

Pour lutter contre la déperdition énergétique ainsi que le réchauffement climatique, de plus en plus de gouvernements ont mis en place des normes permettant de réglementer les équipements énergétiques utilisés dans chaque habitation. Dans ce cas, pensez à vérifier si votre chaudière respecte les normes en vigueur. Si votre équipement ne respecte pas le seuil fixé dans ces normes, alors, vous devrez procéder à son remplacement. L’objectif étant de sécuriser votre logement ainsi que ses occupants, mais aussi de vous permettre d’économiser en énergie. Pour ce faire, il est toujours recommandé de se renseigner auprès d’un professionnel. Ce dernier vous aidera à comprendre les normes en vigueur ainsi que les équipements susceptibles de les respecter.
Vous savez maintenant quand faut-il procéder au remplacement de sa chaudière. Toutefois, pour vous aider à choisir le bon équipement, voici quelques critères à tenir en compte dans le choix de votre nouvelle chaudière.

Quel combustible pour votre nouvelle chaudière ?

Comme il existe une grande variété de chaudières selon les combustibles qui assurent leur fonctionnement, il est assez difficile de se décider sur quel combustible faut-il choisir. C’est pour cela que beaucoup de gens utilisent le prix du combustible comme critères de sélection. Si beaucoup pensent que le fioul est le moins cher sur le marché, il faut noter que c’est aussi le plus polluant contraire au gaz naturel. Toutefois, il faut aussi considérer l’émergence des énergies renouvelables telles que le bois, le soleil ou encore les hybrides. Pour vous conseiller, pensez à faire appel aux expertises de l’équipe de Terminauxalternatifs.fr. Elle vous proposera son aide, non seulement dans le choix de la bonne chaudière mais aussi dans son installation que de son entretien annuel à un tarif concurrentiel.

Quel est le rendement offert par la nouvelle chaudière ?

Economie sur la consommation énergétique ainsi qu’une faible émission de dioxyde de carbone sont les résultats émanant d’une bonne chaudière. De ce fait, lorsque vous allez acheter votre nouvelle chaudière, pensez à vérifier si l’équipement de votre choix remplisse ces deux critères. Parmi les chaudières les plus performantes du moment, il faut noter certainement celle au gaz à basse température et cella à condensation. Certes, leur coût revient beaucoup plus cher, mais au final, ils vous permettront de réaliser plus d’économique sur le long terme.

Quel système de combustion faut-il privilégier ?

En matière de chaudières, il faut noter l’existence de deux systèmes de combustion, à savoir la chaudière ouverte ou atmosphérique et la chaudière fermée ou étanche. La première fonctionne en prélevant l’oxygène nécessaire à la combustion à sa source, ce qui nécessitera une bonne conduite d’air. Ce modèle de chaudières est équipé d’une cheminée qui favorise la sortie des gaz de combustion. Cependant, la chaudière fermée ne puise pas l’air du local pour pouvoir fonctionner. Elle est munie d’un tuyau à double paroi qui sert à évacuer et à prélever les gaz avant et après la combustion. Ainsi, votre chaudière pourra fonctionner même sans cheminée traditionnelle. Elle pourra se ternir même dans un espace non ventilé et ne diffuse pas de bruit en fonctionnant. Les occupants du logement seront moins exposés à un risque d’intoxication au CO, avec une garantie d’économie d’énergie.>

Où sera place votre chaudière en fonction de la place dont vous disposez ?

Comme il existe la chaudière au sol et la chaudière murale, il est beaucoup plus facile de choisir sa chaudière en fonction de la place dont on dispose. Cependant, si votre maison manque de place, l’idéale sera d’opter pour une chaudière murale. Ce modèle de chaudière est légère et compacte, qui plus est, il n’émet pas de bruit lorsque vous le mettez en marche. Vous pourrez le placer aussi bien dans la cuisine que dans la salle de bain. Par contre, si vous avez assez de place, vous pourrez choisir une chaudière au sol, qui est beaucoup plus robuste qu’une chaudière murale mais qui est également beaucoup plus volumineux.

Quels sont vos besoins en eau chaude sanitaire ?

Le dernier critère à prendre en compte dans le choix de votre nouvelle chaudière est également vos besoins en eau chaude sanitaire. Pour cela, vous devrez tenir en compte de vos habitudes ainsi que de la quantité d’eau dont vous aurez besoin. Est-ce que vous avez l’habitude de prendre des bains ou des douches ? Est-ce que vous vivez seul ou non ? En répondant à ces questions, vous pourrez trouver la chaudière qui correspondra le plus à votre attente.