Quels sont les matériaux de couverture totalement naturels?

La plupart des gens se tournent aujourd’hui vers les énergies renouvelables, les produits et les matériaux écologiques. Certains de ces matériaux ont subi des transformations, que ça soit par cuisson ou par procédés chimiques. Rares sont les matériaux qui n’on subit aucune transformation de ce genre, et qui offre à la fois un style des plus nobles et envoûtants.

Le chaume

Description du matériau :

Le chaume est un matériau naturel qui a longtemps été utilisé pour recouvrir le toit des maisons. Les toits de chaume étaient principalement faits de paille de blé, de paille de seigle, de tiges de roseaux, de bruyères ou de genêts. Souvent, le chaume provenait de la paille ou de la tige sèche des graminées que l’on cultivait. Habituellement, c’était soit du seigle, soit du froment. Après le battage des récoltes, les plus belles pailles étaient préparées et conservées pour être ensuite utilisées pour réaliser ou réparer un toit.

Les points forts des toits de chaume :

En plus d’être un matériau naturel, la toiture de chaume présente aussi d’autres qualités, comme :

  • Isolation acoustique : étant assez épais, le chaume réussit à atténuer le bruit de la pluie et de la grêle qui tombe sur sa surface.
  • Régulation de température : le toit de chaume a la particularité de conserver la chaleur en hiver et la fraicheur de la maison en été.-
  • Ecologique : le chaume est à la fois inaltérable et biodégradable.
  • Capacité ignifuge : lorsque le matériau qui compose le chaume est bien serré, il ne craint pas les incendies.
  • Durabilité : une toiture de chaume dure environ 50 ans.

Les points négatifs des toits de chaume :

Même s’il est très écologique, le chaume a aussi des défauts :

  • Entretien fréquent : après 15 ans, il faut entretenir la couverture par un couvreur professionnel tous les 3 ans.
  • Pente minimale : elle n’est utilisable que sur des pentes de plus de 35°.
  • Couteux : une toiture de chaume coute environ 120 €/m².

Le bois

Description du matériau :

Le bois a longtemps été utilisé pour construire des maisons, que ça soit pour les murs, les ossatures, la charpente ou la couverture.  De nos jours, il est rare de voir de nouvelle habitation recouverte par du bois. Toutefois, il possède des qualités équivalentes aux autres matériaux de couverture. Le bois a l’avantage d’être facilement façonnable selon votre imagination. Par contre, rares sont les bois qui sont utilisables en tant que couverture. Nous avons :

  • Epicea dans les Alpes du Nord.
  • Pin Douglas en Savoie et dans les Hautes-Alpes.
  • Pin Laricio en Corse.
  • Acacia et Hêtre dans les Pyrénées.
  • Mélèze dans les Alpes du Sud.
  • Chêne dans le Centre et l’Ouest.

Les avantages des toits en bois :

Même si elle a été souvent mise à l’écart, la toiture en bois a beaucoup d’atouts :

  • Excellente imperméabilité : ce matériau résiste parfaitement à l’eau
  • Solidité : le bois est très solide. Une intervention sur sa surface serait sans risque.
  • Longévité : selon le type de bois et son entretien, une toiture en bois peut durer jusqu’à plus de 120 ans.
  • Isolation thermique et acoustique : c’est un matériau qui ne laisse pas passer le son et la chaleur.
  • Résistant aux insectes xylophages : préalablement traité, le bois est à même de contrer les termites et autres petites bêtes.
  • Rentabilité : elle coute entre 30 à 50 €/m².
  • Recyclable : c’est un matériau qui est 100% recyclable.

Les inconvénients des toitures en bois.

Une toiture en bois présente beaucoup de points négatifs, dont :

  • Entretien fréquent : le bois nécessite un traitement anti-UV rigoureux. En plus, selon l’essence, sa couleur passe avec le temps.
  • Pente minimale : elle nécessite une pente minimale de 30°.
  • Difficulté : sa pose est un art qui nécessite un couvreur spécialisé.

L’ardoise

Description du matériau :

L’ardoise est une roche métamorphique de la famille des schistes et issue de l’argile. Après exploitation en carrière, on la taille petit à petit pour avoir la taille recherchée. Ses propriétés font d’elle un excellent matériau de couverture.  Sa première utilisation remonte au Moyen-Age.

Les atouts d’une toiture en ardoise :

Voici, ci-après, les atouts de ce type de toiture :

  • Longévité : la durée de vie de ce type de couverture est d’environ 100 ans. En plus, durant toutes ces années, elle conserve sa couleur d’origine.
  • Imperméabilité et incombustibilité : vu que c’est une roche, elle ne craint pas l’eau et le feu.
  • Isolation thermique et acoustique : sa dureté et ses autres caractéristiques la rendent très isolante.
  • Rentabilité : en plus de sa longévité, son prix est assez moyen, environ 60 €/m².
  • Minimum d’entretien : il faut juste demander à un professionnel comme ce couvreur dans le 95 de procéder à un démoussage tous les 15 ans.
  • Recyclable : c’est un matériau qui peut être réutilisé dans un autre domaine à sa fin de vie.

Les défauts d’un toit en ardoise :

Bien qu’elle présente sans conteste des atouts très intéressants, elle a aussi des défauts :

  • Difficulté de pose : vu la complexité de l’ouvrage, sa pose nécessite un couvreur expérimenté.
  • Matériau lourd : étant une roche assez lourde, une charpente plus complexe sera nécessaire.