Quelles sont les meilleurs choses à faire durant votre voyage au Mexique

Qui dit Mexique pense aussitôt aux étendues de sable blanc de la péninsule du Yucatan. Ce pays d’Amérique latine est réputée pour ses plages paradisiaques et son hospitalité légendaire. Ce n’est pas un hasard s’il est le pays le plus visité par les touristes de sa sous-région.

Mais il y’a tellement plus à faire dans la contrée mexicaine que de rêvasser sur une plage… Se perdre dans les dédales du Teotihuacan, toucher le centre de la Terre en se baignant dans un cénote ou tomber en émoi devant les muscles saillants des lutteurs mexicains.

Si vous recherchez une façon originale de faire un voyage au Mexique, loin des sentiers battus et plus proche du cœur des locaux, cet article est fait pour vous.

Découvrir la culture pré-aztèque

Bien avant la venue des aztèques, des incas, des mayas et de toutes les autres cultures amérindiennes réputées, existaient des cités-état. Teotihuacan en faisait partie. Sur plus de 3 hectares, le visiteur peut se balader dans cette ville qui aurait accueilli plus de 125 000 personnes à son apogée.

Chaque année, 4 millions de personnes s’immergent dans cette culture dont les vestiges de Teotihuacan témoignent de la splendeur. Patrimoine mondial de l’UNESCO, il se dit que les couchers de soleil admirés du haut de sa pyramide se comptent parmi les plus beaux.

Se baigner dans un puits sacrificiel

Il y’a plusieurs siècles de cela, les prêtres Mayas utilisaient des cénotes pour offrir des sacrifices aux Dieux. Gouffre naturel conséquent à l’effondrement d’une cavité souterraine, les cénotes étaient considérés comme des portes d’entrée vers le royaume des esprits.

Les choses ont bien changé depuis et vous ne risquez plus d’assister à ce type de rituels. Les nombreux cénotes de Cancun, Plava del Carmen ou de Tulum sont autant de lieux pour se rafraîchir après une longue journée.

Pour ceux désireux de pousser l’expérience plus loin, il est possible d’explorer les abysses des cénotes au cours de sessions de plongées sous-marines. Une expérience unique qui vous fera prendre conscience de la beauté fragile de la nature et de la nécessité de la préserver.

Se lâcher à Guadalajara

Deuxième ville du Mexique, cette métropole de 1 495 millions d’habitants a tendance à vivre dans l’ombre de sa grande sœur, Mexico City. Et pourtant, entre ses nombreux bars à tapas et ses discothèques à l’ambiance survoltée, Guadalajara a beaucoup à offrir pour les amoureux de la vie nocturne.

Le quartier de l’Avenida Chapultepec est considéré comme le point chaud de la cité et attire tous les noctambules. C’est aussi l’occasion pour les gens de passage de découvrir des saveurs jusqu’ici inconnues au-travers du marché nocturne ou des nombreux restaurants.

Si vous voulez manger, boire et danser au son de rythmes effrénées, visitez L’Avenida Chapultepec ! Vous ne serez pas déçu.

Assister à un combat de lucha libre

Pourquoi ? Parce que c’est le sport éponyme du Mexique. Ce serait un sacrilège de visiter le Mexique et de repartir sans avoir assisté à l’un de ces matchs entre hommes masqués.

C’est dans l’Arena Mexico que l’on retrouve les meilleurs luchadores masqués. Chaque mardi et vendredi soir, ils s’affrontent sous le regard d’une foule en délire. Et pour ceux qui n’ont de temps libre que les weekends, il est possible d’aller assister aux matchs de dimanche.

Si vous recherchez des informations pour vos futurs voyages, vous pouvez consultez notre magazine de voyage waouh.com pour en savoir plus sur les destinations et les activités à faire.