Quelle photo pour mon CV?

Décrocher le travail de ses rêves n’est pas chose aisée. La première étape pour y parvenir consiste à réaliser le curriculum vitae parfait. Les couleurs, la police, la mise en page, etc.: chaque détail doit impérativement être réfléchi ! Il est un autre détail à ne pas négliger: la photo. Cet article vous aide à discerner les bonnes des mauvaises pratiques. 

Photo: oui ou non?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, une question importante: faut-il joindre une photo à son CV ou est-ce déconseillé?

Ce que dit la loi: en Belgique, il n’est ni obligatoire ni interdit de munir son CV d’une photo, contrairement à la France, qui, depuis la loi pour l’égalité des chances de 2006, oblige la diffusion de CV anonymes, soit sans photo.

Ça, c’est ce que dit la loi… Dans la pratique, on se rend vite compte que la majorité des offres d’emploi demandent la présence de cette fameuse photo. Quoi qu’il en soit, inutile de se leurrer. Nous sommes en plein coeur de l’ère numérique. Les recruteurs en tiennent compte et sont donc de plus en plus nombreux à effectuer un détour par les différentes plateformes sociales en vue d’étoffer l’idée qu’ils se font des différents candidats.

Quelle photo?

Une fois ce détail mis à la lumière du jour, reste à choisir LA photo !

S’il n’y avait qu’un conseil à vous donner, ce serait de rester simple. Inutile d’en faire des tonnes, vous mettre en scène pourrait être perçu négativement. La meilleure photo pour CV n’est pas très éloignée de la photo d’identité, même s’il est possible de lui donner un peu plus de style.

Ce que l’on veut dire par là, c’est qu’il est conseillé de rester sobre. S’il est autorisé de sourire, attention de ne pas le faire à gorge déployée. Restez évidemment centré sur votre visage, n’ayez pas recours à des couleurs trop criardes et, évidemment, soignez votre look vestimentaire. L’idéal étant de vous vêtir dans le même style que vous le feriez pour l’examen d’embauche que vous souhaitez tant décrocher.

Après, en fonction des domaines, il existe des variantes. Un ouvrier n’est par exemple pas dans l’obligation d’afficher un costume-cravate tout comme un styliste ne doit pas paraître trop sévère et est autorisé à laisser parler sa créativité.

Les cartes sont désormais entre vos mains: à vous de jouer !

Si vous êtes dans le doute, tournez-vous vers un photographe professionnel dont c’est la spécialité: www.arthurs-h.be.