Les Peuples des tribus montagnardes au nord du Vietnam et des Highlands

Le nord du Vietnam est une région aux paysages remarquables avec de hautes montagnes vallonnées, des vallées abruptes et de magnifiques rizières, créant un patchwork fascinant. C’est ici que vous trouverez le plus haut sommet du Vietnam « Fansipan » à une altitude de 3 143 mètres au-dessus du niveau de la mer, défiant silencieusement ceux qui cherchent à escalader son sommet. Ce qui rend cette partie du Vietnam encore plus attrayante pour les amateurs de plein air, c’est la culture vibrante des tribus des collines et les minorités ethniques qui habitent cette région.

Une introduction aux tribus montagnardes du nord du Vietnam

Plus de 50 groupes ethniques distincts sont reconnus au Vietnam, chacun avec sa propre langue et sa propre culture, bien que tous partagent une vie rurale traditionnelle qui s’est transmise de génération en génération, cultivant la terre et élevant du bétail. L’agence voyage Vietnam pas cher vous invite à faire la rencontre des minorités ethniques représentent moins de 10% de la population totale du Vietnam, ce qui équivaut à environ 8 millions de personnes, et ces minorités sont séparées en 8 grands groupes basés sur la langue, qui à leur tour sont séparés en 54 sous-groupes basés sur le dialecte et l’habillement.

Les principales minorités ethniques du Vietnam

Le peuple Hmong

Les Hmong représentent l’une des minorités ethniques les plus nombreux du Vietnam, avec une population estimée à un million de personnes. Originaires de Chine, les premiers descendants ont émigré au Vietnam au 19ème siècle et aujourd’hui les Hmong habitent le terrain montagneux le long de la frontière, cultivant le riz et élevant des animaux.

Le peuple Hmong est divisé en sous-groupes en fonction des différences d’habillement, y compris les groupes Rouge, Blanc, Noir, Vert et Fleur. Parmi ces groupes, les Hmong Fleur sont connus pour leur robe vibrante avec des bandes de couleur arc-en-ciel et des paillettes qui décorent leurs vêtements.

Le peuple Tay

Le groupe Tay est la plus grande minorité ethnique du Vietnam avec une population de 1,7 million d’habitants, soit un peu moins de 2% de la population totale du pays. Ils sont également l’un des plus anciens groupes ethniques du Vietnam. On pense qu’ils ont habité les vallées au nord-est de Hanoi depuis 1500 ans.

Au cours des siècles, ils ont adopté les croyances religieuses vietnamiennes dans le bouddhisme et le taoïsme combinés avec leur culte spirituel original. Grâce à l’agence voyage Vietnam pas cher, vous pourrez découvrir Leur culture et leurs traditions artistiques qui sont particulièrement riches avec leur propre langue écrite et folklore, la musique et la danse qui est devenue célèbre dans tout le pays. Le peuple Tay porte des vêtements moins colorés que les autres tribus des collines, avec une préférence pour les pantalons en coton teint indigo et les chemises avec peu de détails de broderie.

Le peuple Dzao

Avec une population de près d’un demi-million d’habitants, les Dzao sont présents dans les provinces du nord-ouest du Vietnam et peuvent être identifiés grâce aux grands turbans rouges portés par les femmes pour s’attacher leurs cheveux longs. Les femmes ont aussi tendance à se raser les sourcils et les cheveux au-dessus du front, ce qui est considéré comme un signe de beauté par la tribu. Partageant une langue et une parenté ancestrale avec le groupe Hmong, les Dzao ont commencé à migrer au Vietnam dès le 13ème siècle et ont conservé leurs traditions de culte des ancêtres et de rituels sacrificiels.

Le peuple Giay

Le guide de l’agence voyage Vietnam pas cher vous emmène pour faire connaissance avec les Giay, ce peuple appartient au groupe ethnique Tay (Thai) et partage la même langue et une préférence pour les maisons sur pilotis avec une zone réservée à un autel où ils pratiquent le culte de leurs ancêtres. Il s’agit d’un des plus petits groupes ethniques du Vietnam, avec une population de près de 50 000 habitants répartis dans les districts les plus proches de la frontière chinoise.

Les Giay s’habillent tout simplement avec des chemises en coton et de longues jupes pour les femmes et des pantalons larges pour les hommes. Les couleurs portées par les femmes dépendent de leur âge, avec des couleurs plus foncées pour les femmes plus âgées et des couleurs plus claires pour les femmes plus jeunes.

Le peuple Thaï

Les Thaï sont la deuxième plus grande minorité ethnique du Vietnam avec une population de 1,5 million d’habitants dans les lits fertiles des rivières des provinces du nord-ouest. Ils sont également originaires du sud de la Chine et sont classés par couleur en fonction de leur tenue vestimentaire avec les sous-groupes thaï noir, blanc et rouge.

Connus pour leurs vêtements magnifiquement tissés, les Thaï noirs (Thaï Dam) portent généralement des chemises de couleur pâle avec une rangée de boutons en forme d’insectes, tandis que les Thaï blancs (Thaï Khao) optent pour des vêtements plus contemporains avec un foulard blanc.