Le chauffage central

Le principe du chauffage central haute température consiste en un seul point de chauffe, qui alimente en eau chaude un circuit parcourant tout le bâtiment et diffusant sa chaleur par des radiateurs ou des diffuseurs (voir le type de chauffage). Le point de chauffe du chauffage central a d’abord été une chaudière au bois, au charbon, au gaz ou au fioul qui fonctionnait à haute température et était capable de produire également l’eau chaude sanitaire du logement. Les évolutions dans le chauffage central ont été tout d’abord de réduire la consommation des chaudières en augmentant leur rendement et en réduisant les rejets polluants.

La chaudière bois, la chaudière gaz et la chaudière fioul ont été munies de dispositifs de condensation afin de récupérer la chaleur des fumées et l’utiliser à nouveau pour produire le chauffage. Le principe de la chaudière à condensation permet un rendement plus élevé donc un chauffage plus économe et moins polluant. La cheminée utilisée comme chaufferie de chauffage central est un moyen de combiner les avantages visuels et conviviaux d’un foyer ouvert avec la répartition de la chaleur du chauffage central.

L’utilisation des énergies renouvelables dans le chauffage central à haute température est possible grâce à l’utilisation d’une pompe à chaleur air-eau prélevant les calories de l’air extérieur pour les transférer à l’eau du circuit de chauffage. La pompe à chaleur est alors utilisée en remplacement d’une chaudière pour la production d’eau de chauffage et d’eau chaude sanitaire, ou utilisée en complément de la chaudière existante. L’utilisation de la pompe à chaleur air eau en remplacement de chaudière implique l’achat d’une pompe à chaleur fortement dimensionnée capable de délivrer une grande quantité d’eau chaude à haute température utilisable en partie pour le chauffage central et en partie pour la production d’eau chaude sanitaire. La pompe à chaleur en complément de chaudière existante est appelée ‘en relève de chaudière’. La pompe à chaleur en relève de chaudière est capable d’apporter seule un fonctionnement régulier du chauffage et de la production d’eau chaude qui ne fait appel à la chaudière que pendant les périodes particulièrement froides. Le montant des aides et du crédit d’impôt aidant l’acquisition de matériels utilisant les énergies renouvelables varie considérablement selon que la pompe à chaleur est utilisée seule ou en relève de chaudière existante.

Les économies à attendre de l’un ou de l’autre système de pompe à chaleur haute température pour chauffage et production d’eau chaude sont toujours très importantes et valident l’investissement. Loin d’être démodé, le chauffage central par radiateurs haute température utilisant seulement une pompe à chaleur ou une pompe à chaleur en relève de chaudière reprend un nouvel intérêt avec l’arrivée des équipements utilisant les énergies renouvelables.