La récession gingivale

La récession gingivale consiste en la dégradation progressive des tissus gingivaux. C’est une affection qui affecte dans la plupart du temps les adultes mais sa formation peut commencer dès le plus jeune âge. Nous allons voir dans cet article les symptômes, les origines et les traitements de la récession gingivale.

Les symptômes de la récession gingivale

Connu sous de nombreuses appellations telles que le déchaussement des gencives, la dénudation radiculaire ou encore la récession parodontale, cette affection de la gencive est difficile à diagnostiquer. Selon ce dentiste à Lasalle, elle est généralement asymptomatique mais suite à des examens dentaires fréquents, un patient peut devancer la formation de la récession gingivale sur ses dents. Voici les 3 signes le plus fréquents de cette maladie :

  • La sensibilité dentaire:

Si vous sentez une douleur aigue et brève venant de votre dent à chaque fois que vous buvez du thé chaud ou en consommant des aliments froids, sachez que votre gencive s’est rétractée et que la racine de vos dents commence à se dénuder.

  • Racine visibleavec une zone de démarcation:

Lorsque vous regardez les dents à travers le miroir et que vous voyez une partie de racine de vos dents, c’est probablement une récession gingivale, même si vous ne ressentez aucun signe de douleur. Des fois, une démarcation entre la racine et la couronne apparait.

  • Saignements et inflammations :

Sans la protection de la gencive, la dent est vulnérable aux saignements surtout au moment du brossage, tout comme lorsque on est atteint d’une maladie parodontale. Puis, on ressent une inflammation sans que l’on mange quoi que ce soit et parallèlement à cela, l’haleine devient mauvaise.

Causes de la récession gingivale

La récession gingivale est une maladie lente, évoluant pendant des dizaines d’années et ne s’active que lorsque la bactérie stagne dans la plaque dentaire. Nombreux sont les facteurs qui peuvent l’engendrer, mais les causes les plus fréquentes sont :

Mauvaise hygiène bucco-dentaire : Cela englobe toutes les mauvaises habitudes qui peuvent mettre en danger la santé de la bouche, notamment le mode d’alimentation. Les aliments trop sucrés sont les principales sources de bactéries lorsqu’on ne brosse pas les dents à temps. Le limage avec un objet aigue, l’utilisation des cure-dents en bois, le piercing peuvent aussi être à l’origine de cette affection.

Brossage brutal : Cela est une mauvaise technique de brossage. Des brossages trop fréquents ou à durées excessives ou encore, l’utilisation de brosse à poils durs peuvent affecter la gencive et les dents par la même occasion.

Maladies parodontales : Tout type de maladie d’origine bactérienne qui provoque la destruction des tissus défenseurs des dents tels que la gencive peuvent allez jusqu’à exposer la racine, ou pire encore, provoquer la perte des dents.

Tabagisme : La consommation du tabac n’a jamais été bénéfique pour la santé bucco-dentaire car il est responsable d’une multitude de maladies bucco-dentaires chez les adultes, y compris la récession gingivale.

Traitement de la récession gingivale

Pour traiter le déchaussement gingival, le mieux est de déterminer en premier lieu sa principale origine car la mesure à prendre en dépend. Si l’affection est due à une mauvaise hygiène bucco-dentaire, un nettoyage dentaire professionnel ou une prophylaxie peut être préconisée pour éliminer les bactéries et les éventuels résidus cachés dans les poches gingivales. Si la cause est l’agressivité du brossage, il suffit d’utiliser une brosse à dent à poils souples et doux puis une amélioration de la technique de brossage. S’il y a du tartre qui s’accumule, une séance de détartrage pourrait être recommandée.  En tout cas, afin de renforcer la gencive, de redonner l’esthétisme aux dents et d’arrêter l’évolution de la récession gingivale, pour qu’il ne se reproduise plus à l’avenir, le traitement consiste en une greffe gingivale ou en la régénération des tissus gingivaux.