Étude: moins de séries télévisées pour un meilleur sommeil

Une récente étude belgo-américaine affirme l’existence d’un lien de cause à effet entre séries télévisées et troubles du sommeil. Tentons d’y voir plus clair… 

Troubles du sommeil: de nombreuses causes

Vous éprouvez régulièrement des difficultés à vous endormir? Il vous arrive fréquemment de vous réveiller au cours de la nuit? Le matin, votre corps et votre esprit semblent aussi fatigués que la veille? Vous n’estimez pas bénéficier d’un sommeil suffisamment réparateur? De nombreux facteurs peuvent être la cause de la faible qualité de vos nuits…

L’alimentation, par exemple, joue un rôle déterminant sur notre sommeil. C’est pourquoi il est d’ailleurs déconseillé d’engloutir des repas trop lourds ou trop épicés en soirée. Évidemment, il convient également de se tenir le plus éloigné possible du café et autres boissons énergisantes, passé une certaine heure. Mais certains aliments, tels que le chocolat, la salade ou encore les tomates, participent également à retarder l’heure d’endormissement.

L’environnement de notre chambre à coucher peut également avoir une incidence sur notre sommeil. En effet, les spécialistes conseillent aux dormeurs de strictement réserver l’usage de la chambre à coucher au sommeil et donc de n’y adjoindre aucune distraction (ordinateur, télévision, etc.).

Mais la qualité de la literie peut également être la cause de nos troubles du sommeil. En effet, au fil des ans, les propriétés de nos matelas tendent à se dégrader. Il convient donc d’en changer approximativement tous les 10 ans.

Et si tout cela n’avait rien à voir avec nos problèmes de sommeil? Et si les responsables n’étaient ni plus ni moins que nos séries télévisées? C’est en tout cas ce qu’avance une nouvelle étude tout ce qu’il y a de plus sérieuse. Zoom.

Les séries télévisées nuisent à notre sommeil

Nous sommes nombreux, chaque soir, à nous relaxer devant l’une ou l’autre série télévisée, juste avant de rejoindre les bras de Morphée. C’est d’ailleurs pour beaucoup devenu un rituel. Ce dernier nuirait pourtant grandement à la qualité de nos nuits. Explications.

Deux chercheurs issus, pour l’une, de l’Université de Louvain, pour l’autre, de l’Université du Michigan, se sont penchés sur les habitudes de 423 jeunes situés dans la tranche d’âge 18-25 ans. 80% des sondés se sont déclarés être de gros consommateurs de séries. Après analyse, les deux professionnels sont parvenus à une statistique aussi étonnante qu’effrayante: les accros aux séries en tout genre ont 98% de chance de subir des troubles du sommeil comparativement aux consommateurs moyens. À la clé, donc, fatigue en journée, difficultés à s’endormir, symptômes d’insomnie, etc.

La cause de tout cela? L’excitation mentale. Les séries actuelles multiplient les scènes à rebondissements. Pratiquement tous les épisodes se clôturent désormais par une dernière action bourrée de suspense. Une fois l’épisode terminé, notre esprit se pose donc de nombreuses questions et ressasse le moindre indice afin d’anticiper l’épisode prochain. Notre cerveau demeure donc occupé avec action et personnages. Un climat, vous vous en doutez, peu enclin au sommeil.

Faut-il pour autant arrêter de regarder nos séries télévisées préférées? Rassurez-vous: pas forcément. Notons d’ailleurs que certains « séries-addict » ne ressentent aucun de ces troubles. Néanmoins, si c’est votre cas, il vous est conseillé de visionner ces dernières quelques heures au moins avant l’heure du coucher.

Vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire: bon visionnage, et bonne nuit! 😉