Comment poser correctement du parquet sur du carrelage ?

Il n’y a rien de tel que du parquet pour apporter une touche de convivialité et de chic à votre aménagement. Problème : vous avez déjà opté, pour du carrelage auparavant, ou les anciens propriétaires des lieux l’ont fait pour vous. Sachez déjà qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter car il est tout à fait possible de poser un revêtement de sol en bois sur du carreau pour une nouvelle décoration modique et élégante. Pour ce faire, il vous suffit de respecter quelques étapes.

Ce dont vous avez besoin

Déjà pour la pose d’un parquet sur du carrelage, vous n’avez pas besoin d’être un bricoleur professionnel, si vous voulez effectuer la pose vous-même, vous aurez tout de même besoin de quelques accessoires. Il est quant même conseillé de faire appel à un professionnel, si vous ne savez pas comment procéder. Si vous vous occupez vous-même de la pose, la première chose à avoir n’est autre que les lames de parquet. Vous pouvez par exemple, opter pour du parquet clair stratifié de 8 mm d’épaisseur au maximum. Pour que le parquet soit stable sur le carrelage, il faudra des accessoires destinés pour une pose flottante exclusivement. À cela vous ajouter des colles spéciales parquet et une sous-couche.

Vous aurez également besoin d’un balai pour nettoyer et préparer la surface avant la pose, vous devez également lisser le tout pour avoir un rendu esthétique. Afin de faciliter la pose, un cutter, un crayon, une équerre de menuisier ne serait pas du luxe. Vous ne devez pas oublier les cales d’espacement, le maillet.

Préparer le sol

À l’instar de tout travaux de rénovation et d’aménagement important, l’installation d’un parquet sur du carrelage commence indubitablement par la préparation du sol. Il en va de la stabilité de votre nouveau revêtement de sol, mais aussi de la facilité de la pose. Nettoyez donc minutieusement le carrelage en le balayant, lavant et en le séchant. Il faut une surface lisse et plane avant la pose.

Dégondez les portes et pensez d’ores et déjà à les retravailler. Avec la pose du parquet, vous gagnerez quelques millimètres en plus au sol. Vous risquez donc d’avoir du mal à les ouvrir et à les fermer si vous les gardez en état. Il est préférable cependant de procéder à l’ajustement après avoir reçu les mesures exactes de votre nouvelle hauteur au sol.

Enfin, avant de procéder, laisser vos lames de parquet s’imprégner de l’environnement et l’humidité de votre pièce. Placez-les, pour ce faire, dedans pendant 48 heures sans emballage avant de procéder.

La sous-couche avant le revêtement

Ce n’est pas pour rien que l’on appelle ce film de 8 mm d’épaisseur: sous-couche. Comme son nom l’indique, elle est à poser avant le nouveau revêtement de sol pour une pose plus stable et robuste. En outre, la sous-couche vous assure un confort en plus, notamment si vous avez opté pour un appartement au second niveau. Il propose un niveau d’isolation sonore en plus, ce qui est idéal pour vos relations de voisinage.

Pendant la pose de la sous-couche, laissez un espace de 15 cm de film chaque côté du mur. Il vous suffira de le couper au cutter.

Puis, vient le revêtement de sol en bois

Une fois la sous-couche en place, vous devez procéder à la mise en place de votre nouveau revêtement de sol. Pour ce faire, il est conseillé de commencer sur le flan de mur en pensant bien évidemment à poser les cales de 8 mm tous les 30cm environ.

Prenez votre temps. Vérifiez chaque pose et chaque mesure avant de continuer. Cela vous évitera de perdre votre temps à tout recommencer en cas d’erreur. Pour information, placer les raccords de votre parquet flottant à 90 ° de vos fenêtres pour un rendu plus esthétiques.

Vous avez opté pour une pose collée. Placez la lame à blanc, puis une fois que vous êtes sûre, appliquer une couche de colle sur les rainures avant de le fixer définitivement. Sachez que les colles servent également de joint entre les lames de parquet. Vous devez donc en mettre assez pour que les lames puissent aussi se fixer entre elles. Pour vous en assurer, vous allez vous servir de votre maillet.  Il suffit de placer une cale et de taper le maillet jusqu’à ce que les lames de parquet s’emboitent parfaitement.

Généralement, vous n’avez pas besoin de couper les lames de parquet si ce n’est arrivé à la dernière case de la pièce. Ici, un maximum de minutie de rigueur. Vous allez devoir reporter la longueur de l’espace disponible sur la lame que vous allez utiliser. Une fois découper, il faudra la faire emboiter comme les autres. C’est là que vous aurez besoin d’un pied de biche. Placez le matériel entre le mur et la lame puis taper à l’aide de votre maillet avant de retirer quand la lame est en place. Vous devriez entendre un cliquetis.

Retirez maintenant les cales et remplissez l’espace vice de plinthes pour un revêtement au sol digne de l’œuvre d’un artisan professionnel. Servez-vous des parquets restants pour ce faire.