Choisir un chauffage écologique

Le chauffage solaire se matérialise par la pose de panneaux solaires photovoltaïques à l’extérieur : sur le toit, la terrasse ou le jardin par exemple. Ce type de chauffage est possible grâce à l’utilisation de la lumière qui permet d’alimenter les différents postes chauffants de la maison : les radiateurs, l’eau… L’énergie que crée le soleil, est inépuisable, écologique et non polluante. De plus, cette source d’énergie est totalement gratuite. L’état souhaite réunir plus d’adeptes du chauffage solaire, et pour ce faire, il propose des crédits d’impôt (allant de 25 à 50%) aux personnes qui sont prêtes à installer dans leur résidence, des panneaux solaires photovoltaïques. Si vous avez pour projet d’installer ce type de système chez vous, sachez que le chauffage solaire permet de couvrir 30à 60% de vos besoins en matière de chauffage.

Il faut donc prévoir un autre système de chauffage (chauffage au bois, chauffage au gaz naturel…) afin que vous puissiez chauffer toutes les pièces de la maison, ainsi que votre eau, sans rencontrer de problèmes. Le chauffage au bois Ce type de chauffage est très avantageux et connaît un véritable succès aujourd’hui, car c’est un combustible qui en termes de prix reste tout à fait abordable. Le bois est également non polluant, il ne libère de CO² dans l’atmosphère. Pour l’installation d’une chaudière à bois, l’état vous propose une aide financière sous forme de crédits d’impôt pouvant aller jusqu’à 50%.

La pompe à chaleur ou géothermie La pompe à chaleur connaît depuis quelques années un succès grandissant, car c’est un système qui utilise l’énergie se trouvant dans l’eau, l’air ou le sol, afin de la transformer en chaleur à l’intérieur de votre habitation. Cette pompe à chaleur est alimentée par du courant électrique, donc ce type de chauffage n’est pas à 100% écologique, même si sa consommation en électricité est faible. Cette énergie reste malgré tout inépuisable et totalement gratuite. L’état vous accorde également un crédit d’impôt (allant jusqu’à 50%), si vous optez pour la géothermie.

Par ailleurs, si la pompe à chaleur ne couvre pas tous vos besoins en chauffage et en eau, il est tout à fait possible d’installer un autre système de chauffage (chauffage électrique, chauffage d’appoint…)