Bien comprendre la calvitie pour mieux vivre avec

Problème touchant les hommes et les femmes, la chute excessive des cheveux désignée médicalement sous le nom d’alopécie ou de calvitie, peut être traitée de différentes manières et en fonction de ses causes.

La calvitie : ce sujet de préoccupation pour tous

La chute de cheveux est un phénomène naturel indispensable dans le cycle de régénération de la chevelure. Cependant, lorsqu’une personne perd plus de 100 cheveux par jour sur un délai excédant les trois mois, on est en présence d’une pathologie appelée alopécie. Autrement dit, l’alopécie est un terme médical désignant la perte partielle ou totale de cheveux qui entraîne leur raréfaction ou même leur disparition, dévoilant ainsi le cuir chevelu. On distingue plusieurs sortes d’alopécies, mais la calvitie androgénétique est la forme la plus courante.

Elle sévit surtout chez les hommes, mais les femmes peuvent aussi en être atteintes. Dans ce cas, les extensions à clip comme sur ce site peuvent être une solution très intéressante.

L’alopécie résulte de nombreux facteurs, mais chez les hommes, elle est fortement déterminée par l’hérédité. Elle survient principalement sous l’influence des hormones mâles et de la dihydrotestostérone (DHT) en particulier. Chez la femme, c’est la ménopause qui est l’une des principales causes. Toutefois, l’alopécie féminine est moins étendue, mais plus diffuse que l’alopécie masculine, c’est-à-dire que la raréfaction des cheveux est globale et ne conduit pas à des plaques chauves. Par ailleurs, d’autres facteurs tels que la maladie à l’exemple de la pelade, une carence alimentaire ‘en fer, en zinc, en vitamine B…), un stress chronique et certains traitements comme la chimiothérapie peuvent aussi être à l’origine d’une alopécie.

Les différents traitements dédiés à la calvitie

Il existe plusieurs types de traitement pour lutter contre la calvitie :

  • Les traitements médicamenteux qui nécessitent l’aval d’un médecin tel que la prise de monoxidil, de finastéride ou encore de dutastéride.
  • La greffe et la microgreffe qui est une solution définitive à l’alopécie consistant à prélever des greffons de cheveux sur la couronne et de les réimplanter sur les plaques chauves.
  • La cosmétique : par l’utilisation de poudres et de vaporisateurs ou de perruques, postiches et extensions à clip.

Le traitement à adopter dépendra essentiellement de la cause de l’alopécie. Afin de s’orienter vers le traitement le plus adapté et le plus efficace, le mieux est de procéder à un diagnostic du cuir chevelu afin d’établir la topographie de la chute de cheveux. Le recours au phototrichogramme qui est un examen qui a pour but de quantifier précisément le nombre de cheveux s’avère nécessaire.

Dans tous les cas, plus tôt le problème d’alopécie sera détecté, plus le traitement sera efficace.