Bébé : quelles démarches administratives à la naissance ?

Après 9 mois d’attente, votre bébé va maintenant venir au monde. Dans ce moment de joie, il ne faut pas oublier qu’il y aura également un tas de paperasse à faire : déclaration à la mairie, déclaration à l’employer, la Caf, la sécurité sociale. Pour ne rien oublier, il faut bien s’y prendre et le plus vite possible. Dans cet article, retrouver les démarches administratives indispensables à effectuer après la naissance d’un enfant.

La déclaration de naissance à la mairie :

Les déclarations sont généralement à la charge du père. Durant que la maman s’occupera du nouveau-né, le papa devra s’assurer de faire toutes les déclarations nécessaires notamment celui de la mairie. Cette déclaration doit se faire là où l’enfant est né : à titre d’exemple, l’acte de naissance sur Toulouse est proposé pour tout les bébés nés à Toulouse.

Pour faire cette déclaration, il vous faudra : une carte d’identité du ou des parents, l’attestation d’accouchement délivré par la maternité, le livret de famille. Pour les parents ayant fait des démarches avant la naissance, il faudra penser à l’acte de reconnaissance.

Vous devrez respecter le délai de trois jours après la naissance de votre enfant pour faire cette déclaration à la mairie pour une procédure normale. Passé ce délai, il faudra faire toute une procédure au niveau du tribunal de grande instance.

Déclaration auprès de l’assurance maladie

Dès que possible, il vous faudra également signaler la naissance à la CPAM ou assurance maladie et le rattacher aux deux parents. C’est une étape qui vous permettra d’assurer la santé de votre enfant par la sécurité sociale. Pour les documents à fournir, il faut une photocopier du livrer de famille ou un extrait d’acte de naissance et le formulaire de demande de rattachement d’enfant à l’assurance maladie bien rempli et signé.

L’avantage est qu’une fois les formalités réalisées, vous pouvez demander un remboursement des frais médicaux de l’enfant en utilisant la carte vitale d’un parent. Préférablement, ces étapes sont à faire dès la sortie de la maternité. Ainsi, vous pouvez ne pas avancer trop de frais.

Les autres déclarations à faire

  • La Caf

Si vous voulez bénéficier des aides fournis par la Caisse d’allocations familiales, particulièrement le Paje ou Base de prestation d’accueil du jeune enfant, il faut faire la déclaration très rapidement. Le droit à celui-ci se fera en fonction de la situation des revenus. Pour les allocataires, il suffit de faire la déclaration directement en ligne. Mais si non, vous devez vous munir de l’acte de naissance de bébé et la déclaration de changement de situation.

  • La déclaration auprès de l’employeur

Les deux parents sont amenés à faire des déclarations auprès de leurs employeurs respectifs. Ils bénéficieront d’un congé de maternité et d’un congé de paternité.

Vous pouvez également prévenir l’assurance habitation afin d’intégrer le nouveau-né dans le contrat. Pour ce qui est de l’impôt, il suffit d’intégrer la naissance du bébé pour la prochaine déclaration d’impôts. Si vous avez une mutuelle santé, vous devez aussi rattacher l’enfant pour bénéficier du prime de naissance mais aussi éviter de payer des frais médicaux qui ne sont pas couverts.